Le maquillage et YouTube 

Tout le monde l’a constaté, les « make-up tutorials » pleuvent sur le net. Comme dans tout, il faut en prendre et en laisser. Mon premier conseil sera bien entendu de vous dire d’être vigilant.

Comme il est impossible de tout visionner, je me suis contenté de regarder ceux qui proviennent de compagnies de cosmétiques connues et quelques-uns de particuliers qui ont attiré mon attention sur YouTube. Je les ai divisés en trois catégories : les compagnies, les particuliers qui sont passionnés par le maquillage et les professionnels non reliés à un fabricant :

 

Les compagnies

Je trouve très intéressant que les fabricants montrent de quelle façon utiliser leurs produits. Il est important de savoir que toutes les compagnies de cosmétiques s’efforcent de concevoir des produits qui seront compatibles entre eux. Par exemple, une base hydratante sera formulée de façon à ce que le fond de teint de la même marque se mélange de façon harmonieuse. Ainsi, si vous achetez la majeure partie de votre maquillage d’une même marque, vous serez en mesure d’optimiser l’efficacité des produits.


Tutoriel - Compagnies de cosmétiques

Beau fond de teint léger, mais les yeux sont inégaux, plaqués et durcissent le regard. Le choix des couleurs semble bien plus découler d'un produit à vendre que d'un souci esthétique. (Crédits : http://www.aufeminin.com)

 

Toutefois, j’ai remarqué que ces compagnies ont tendance à effectuer beaucoup d’étapes avec beaucoup de produits. C’est normal, leur but étant de vous vendre le plus possible. Ainsi, sachez qu’il n’est pas nécessaire de mettre une crème de jour, une base « prémaquillage » et une crème matifiante avant le fond de teint. La majorité des femmes pourront se contenter de leur crème de jour ou passer directement au fond de teint qui est généralement déjà hydratant.

Même chose pour les ombres à paupières; j’ai vu des maquilleurs utiliser jusqu’à 8 couleurs alors qu’on en voyait seulement 3 différentes à la fin du maquillage.

Sachez adapter leurs conseils à VOS besoins.

 

Les passionnées

Les passionnées sont de jeunes femmes qui aiment beaucoup, beaucoup (trop?) le maquillage. Elles sont créatives, audacieuses et heureusement parfois aussi talentueuses.

Il s’agit de ma catégorie favorite puisqu’elles n’ont pas spécifiquement de produits à vendre (quoique les compagnies de cosmétiques doivent les aimer!).

 

Tutoriel - Une passionnée

Mis à part qu'elle était déjà maquillée avant de faire sa démonstration et que sa notion de « pas de maquillage » est loin de la réalité, le maquillage est joli.

 

Elles sont une source d’informations et de créativité précieuse, car elles utilisent une diversité de produits qu’elles testent pour nous. Certaines vont même faire abstraction de l’usage pour lequel le produit a été conçu; un rouge à lèvres peut alors devenir un fard crème pour les joues si on l’utilise avec parcimonie.

Il faut toutefois encore en prendre et en laisser. Surveillez s’il y a des étapes superflues ou des superpositions de produits inutiles. Assurez-vous aussi que les choix de couleurs vous conviennent.

Un truc pour savoir si le type de maquillage démontré peut vous aller : choisissez une personne qui vous ressemble!

 

Les maquilleurs et maquilleuses professionnel(le)s.

En tant que maquilleuse professionnelle depuis près de 20 ans, mon œil critique a tendance à douter du professionnalisme de certaines personnes.

La définition de du mot professionnel est : « le professionnel est une personne spécialisée dans un secteur d'activité ou exerçant une profession ou un métier ». Le professionnalisme caractérise donc la qualité du travail de quelqu'un ayant de l'expérience. Alors, je m’attends à voir un travail de calibre, fait avec les produits adéquats ainsi qu’un résultat propre, précis, harmonieux et de bon goût.

 

Tutoriel - Un professionnelLe maquillage est un peu extravagant, mais la qualité du travail est excellente. Les dégradés sont doux, pas d'étapes superflues et le tout est harmonieux.

 

Ce que je ne veux pas voir sur un maquillage qualifié de professionnel? Un fond de teint lourd et gras et de la mauvaise couleur, un cache cerne trop pâle, un surligneur « croche », une bouche inégale ou une exagération dans l’utilisation des couleurs irisées (brillantes, moirées, nacrées).

Comment savoir si le maquillage est réussi? La personne doit être plus jolie après le maquillage. Si c’est l’inverse, le maquillage est raté. Aussi simple que ça.

 

En conclusion, il peut être instructif de voir plusieurs tutoriels sur internet, mais sachez que la meilleure façon d’apprendre est avec un professionnel d’expérience. En suivant un cours, vous maitriserez les différentes techniques pour adapter les maquillages à tous les types de visages.

Vous avez des commentaires ou des questions? Vous pouvez toujours nous écrire à l'adresse info@pajac.com.